Le plaisir de combiner ses entrainements extérieurs et en salle!

Mon entrainement

Publié le 1 juin 2018
Par Philippe Morvan
Des études récentes réalisées sur une période de 12 semaines auprès d’un groupe de femmes sédentaires par l’Université de Sherbrooke ont montré que l’entrainement en salle est plus intense que l’entrainement extérieur et que les résultats obtenus tant au niveau de la composition corporelle que de l’endurance cardiovasculaire sont plus prononcés. Malgré tout, les participantes s’étant entrainées à l’extérieur semblent avoir eu davantage de plaisir et un niveau d’assiduité considérablement plus élevé que leurs congénères. À la lumière de ces résultats, il semble logique de penser qu’une combinaison de ces deux méthodes d’entrainement peut s’avérer une stratégie gagnante afin de maintenir un mode de vie actif tout en améliorant la condition physique.


Combinaison des méthodes d'entrainement

La combinaison de ces deux méthodes d’entrainement est beaucoup plus facile qu’on le pense. Un bon moyen d’y parvenir est de combiner deux séances d’entrainement musculaire en salle par semaine à deux séances d’entrainement cardiovasculaire extérieures (course, marche, vélo, etc.). De cette façon, vous pouvez non seulement continuer de développer vos capacités musculaires et cardiovasculaires, mais aussi profiter du beau temps et de la chaleur extérieure pour permettre à votre corps de synthétiser de la vitamine D grâce à l’exposition au soleil. Vous pouvez aussi profiter de l’été pour entreprendre des activités sportives extérieures que vous ne pourriez pas pratiquer en temps normal, comme le kayak, la randonnée en montagne ou même des courses à obstacles.

Un autre moyen de combiner les deux méthodes d’entrainement est de vous rendre à votre centre de conditionnement à vélo ou à pied. Ces stratégies sont des moyens simples de joindre l’utile à l’agréable tout en augmentant votre niveau d’activité physique et votre dépense calorique.


Performances sportives

L’été est aussi la période où plusieurs sportifs entreprennent leur saison de compétition. Que ce soit pour la course à pied, le football ou le volleyball, chaque sport est associé à des besoins particuliers et nécessite le développement de qualités athlétiques précises. Il est donc important que vous combiniez différentes stratégies d’entrainement afin d’optimiser vos résultats.

Vous pouvez consacrer deux à trois entrainements extérieurs par semaine au développement de vos qualités athlétiques (puissance, vitesse, agilité, etc.), ce qui vous permettra aussi de vous adapter à la température extérieure et aux différentes surfaces de contact sur lesquelles vous devrez compétitionner. Si vous intégrez ces entrainements à une préparation physique adéquate en salle de conditionnement, vous pourrez non seulement mieux performer et vous démarquer de vos adversaires, mais aussi réduire considérablement vos risques de blessures. Bien que la grande partie de votre préparation physique ait généralement lieu au cours de l’hiver, un minimum de deux entrainements par semaine est nécessaire pour maintenir vos acquis tout au long de l’été.

Bon entrainement!

Philippe Morvan
Kinésiologue, superviseur de l'entrainement