Le bonheur de l’entrainement combiné à la chaleur de l’été

Pour le plaisir

Publié le 5 juillet 2017
Par Jean-Denis Thomson

Le corps humain est une merveille lorsque l’on parle d’adaptation à l’entrainement. Toutefois, l’été, le mandat est parfois plus difficile à remplir. Notre organisme a l’objectif de maintenir sa température interne, peu importe ce que nous faisons et le temps qu’il fait !

 

L’âge, le surplus de poids, un mauvais état de santé général ou une mauvaise condition physique sont tous des facteurs pouvant rendre les gens plus sensibles aux grandes périodes de chaleur.

Une salle de sport climatisée est une option à prendre sérieusement en considération lors des périodes de canicule. Cependant, il est possible de faire des activités extérieures en toute sécurité en posant les actions nécessaires au bon déroulement de votre entrainement. 

 

Le top 6 des précautions à prendre :  

 

  1. Choisir les périodes matinales ou en soirée afin de limiter vos efforts lors des périodes de chaleur intense.
  2. Boire de l’eau avant, pendant et après l’entrainement.
  3. Porter des vêtements légers favorisant l’évaporation de la sueur.
  4. Se protéger du soleil grâce à des lunettes, une casquette et une crème solaire conçue pour les sportifs.
  5. Adapter à la baisse l’intensité de votre entrainement. Il est tout à fait normal de ne pas obtenir les performances auxquelles nous sommes habitués.
  6. Manger avant vos activités sportives ! Ainsi, vous vous sentirez bien tout au long de votre activité et vous aurez l’énergie nécessaire pour la compléter. Prévoir trois à quatre heures de digestion si vous prenez un repas complet avant de commencer votre entrainement et de 30 minutes à deux heures selon le type de collation. Consulter un professionnel afin de vous aider à faire de bons choix.  

 

En cas de grande chaleur, de pluie ou de grand vent, votre centre de conditionnement physique offre toujours un environnement idéal pour votre plaisir à l’entrainement.  

 

Bon entrainement !

Jean-Denis Thomson
Kinésiologue, directeur du département d’entraînement