L'importance de déjeuner

Saveurs et nutrition

Publié le 7 janvier 2019
Par Isabelle Huot

L’importance de déjeuner

 

Chapeau : Pourquoi le déjeuner est le repas le plus important de la journée ? Isabelle Huot répond enfin à cet adage dans son article.

 

 

Qui n’a jamais entendu le fameux adage : le déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que ce conseil résonne sur plusieurs lèvres depuis bien longtemps, les raisons pour lesquelles ce repas serait si important sont beaucoup moins connues.

 

En plus d’optimiser votre niveau d’énergie, la prise d’un déjeuner équilibré s’inscrit dans une stratégie efficace de saine gestion du poids. En effet, la prise d’un bon repas au lever est associée à un meilleur succès lors d’un processus de perte ou de maintien du poids. Comment est-ce possible ? Logiquement, nous pourrions croire qu’en évitant les calories d’un repas, la sommes de celles-ci consommées quotidiennement seraient moindre. Eh bien non ! L’absence de prise alimentaire le matin se transforme bien souvent en fringales de fin de journée. Entre vous et moi, les aliments consommés le matin seront probablement plus nourrissants que ceux que vous vous empresserez d’avaler lors de votre retour du travail. Vrai ?

 

Qui plus est, une récente étude révèle que 29% des gens déjeuneraient avec une simple rôtie. Suffisant ? Pas vraiment. D’abord, un bon déjeuner devrait contenir des aliments d’au moins 3 des 4 groupes alimentaires. Malheureusement, la plupart des Québécois ont l’habitude de déjeuner avec des aliments riches en glucides (céréales, pain, muffin), en sucres et faible en protéines. Lorsque selectionnés adéquatement (grains entiers), les glucides sont très intéressants du point de vue nutritif. Cependant, il importe de les jumeler à une source suffisante de protéines, afin d’être rassasié pour quelques heures.

 

 

Objectif ; viser 15 à 20g de protéines et opter pour des grains entiers. Voici quelques exemples pour y parvenir.

 

Une rôtie de blé entier + 10 ml (2 c. à thé) de beurre de noix + ½ tasse de petits fruits + ½ de tasse de yogourt grec (21 g de protéines et 7 g de fibres)

 

½ muffin anglais de blé entier + 5 ml (1 c. à thé) de beurre de noix + 1 œuf cuit dur + ½  tasse de fromage cottage + ½ tasse de framboises (24 g de protéines et 7 g de fibres)

 

Gruau «overnight» : ¼ tasse d’avoine à cuisson rapide + ¼ tasse de yogourt grec à la vanille + 15 ml (1 c. à soupe) de graines de citrouille + ½ tasse de bleuets + ½ tasse de boisson de soya à la vanille (19 g de protéines et 6 g de fibres)

 

Isabelle Huot
Docteure en nutrition et porte-parole du programme de perte de poids Kilo Cardio