Comment bien manger sur une terrasse?

Saveurs et nutrition

Publié le 23 avril 2019
Par Isabelle Huot

ENFIN! La saison des terrasses est arrivée et Isabelle Huot vous aiguille pour que vous puissiez faire les bons choix alimentaires et en profiter.

 

Quel bonheur de vivre les premières belles journées d’été! Après plusieurs mois à vivre à l’intérieur, le soleil sort et… vous aussi! Prendre l’apéro sur une terrasse pour profiter du beau temps est un réel plaisir de la vie. Bien que vous soyez enthousiaste à l’idée de sortir, vous savez bien que ces sorties riment souvent avec tentations multiples. Comment sortir raisonnablement? Il existe assurément de bons choix!

 

Alcool

Riches en calories, les boissons alcoolisées peuvent rapidement faire grimper le total de l’énergie consommée dans une journée. Toutefois, nul besoin de s’en priver complètement. Tentez simplement de consommer avec modération et de faire les bons choix. Sachez que deux éléments influent sur la densité énergétique d’une boisson : le pourcentage d’alcool et la teneur en sucre.

 

Meilleurs choix : bière légère, vin blanc, vin rouge, vin rosé sec

 

Moins bons choix : bière forte, vin rosé sucré, cocktails, sangria

 

Je vous conseille également d’alterner les boissons alcoolisées avec une boisson sans alcool. Le verre d’eau vous déplait? Optez alors pour une eau pétillante aromatisée avec quelques fruits.

 

Nourriture

Les sorties sur la terrasse se déroulent souvent lors du 5 à 7, un moment où la faim commence habituellement à se faire sentir. Évitez d’arriver affamé à l’évènement. S’il le faut, mangez une collation en vous y rendant. Il sera ainsi plus facile pour vous de faire les bons choix une fois sur place.

 

Lorsque vous consulterez le menu, tentez de vous en tenir à un seul des plats proposés, ces derniers étant souvent généreux en restauration. Les autres prennent des entrées? Plutôt que de vous en passer, pourquoi ne pas combiner deux entrées? Ainsi, vous pourrez gouter à deux plats et vous aurez moins l’impression de vous priver. Après la seconde entrée, vous réaliserez que cette combinaison était largement suffisante.  

 

Enfin, évitez à tout prix de remplacer les calories de la nourriture par celles de l’alcool. Il s’agit d’une très mauvaise stratégie. Les calories de l’alcool ne nourrissent pas votre corps. Ainsi, vous finirez par être affamé (le lendemain, probablement) et compenserez en mangeant davantage.

 

Isabelle Huot
Docteure en nutrition et porte-parole du programme de perte de poids Kilo Cardio