4 trucs pour améliorer vos habitudes de joggeur

Lait au chocolat

Publié le 8 avril 2017

Si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez le vent dans les voiles et vous progressez. Par contre, si vous vivez un plateau, ne paniquez pas. Reprenez votre souffle et revampez votre style d’entraînement en y ajoutant de nouveaux ingrédients.

1- Les gentils intervalles

Plutôt confrontant au départ, les intervalles permettent de briser la monotonie et de repousser vos limites de joggeur. Ils s'avèrent rapidement très "payants" pour le chrono qui stagne. Grosso modo, c’est un entraînement qui mélange l’intensité et les périodes de récupération active (jog normal) ou passive (repos). Par exemple, ajouter 30 secondes à 1 minute de sprint à chaque kilomètre peut être une formule d’intervalles.

2- Les belles montagnes 

Vous évitiez les rues de votre quartier un peu trop abruptes? Pourquoi ne pas vous faire un nouveau parcours en les incluant? Les dénivellations vont feront découvrir de nouveaux muscles et travailler votre cardio différemment. Vous survolerez ensuite votre parcours habituel!

3- La musique motivante

Avez-vous une chanson « boost » dans votre iPod? Celle qui vous fait oublier les quelques kilomètres déjà parcourus et vous donne une dose d’énergie? La musique peut aussi être un bon moyen de donner un tempo à vos pas de course. Chantez! La vie est belle quand on court!

 

4- Les amis « carottes »

Imaginez-vous l’image du lapin qui court pour attraper sa carotte… C’est là la force de l’ami(e) joggeur qui court depuis un peu plus longtemps que vous (connaissez-vous des ironmans ou triathlètes?) et qui peut vous sortir de votre zone de confort. Son rythme influencera forcément le vôtre! Laissez l’orgueil de côté et osez!

 

En terminant, comme  le dit Jean-Yves Cloutier, entraîneur-conseil au Marathon de Montréal, dans son livre Courir au bon rythme : « Nul besoin de s’épuiser, suffit de courir au bon rythme! ».