Méditer pour mieux s’entraîner

Lait au chocolat

Publié le 22 octobre 2019
Par Lait au chocolat

La méditation a fait ses preuves et nous connaissons maintenant ses bienfaits (même pour le sport). Découvre-les ici! 

 

Sport et méditation

 

Les études le prouvent : les bienfaits de la méditation sur le stress, l’anxiété et le bien-être sont immenses. Méditer, ça aide aussi à mieux s’entraîner, que ce soit en optimisant la préparation mentale avant une compétition ou en favorisant la récupération après un effort!

Vous avez l’impression que tout le monde s’est mis à la méditation? C’est un peu vrai. La méditation est à la mode : les applications pullulent et les experts en vantent les avantages. On parle également de plus en plus de son utilité dans le sport. Cette approche holistique, où on s’occupe autant de son corps que de sa tête, a déjà fait plusieurs adeptes parmi les grands athlètes. Si c’est bon pour la joueuse de tennis Bianca Andreescu, est-ce que ce l’est pour nous aussi? On en parle avec Christiana Bédard-Thom, consultante en préparation mentale dans le contexte sportif.

Les bienfaits de la méditation

On l’entend partout, la méditation permet d’être plus conscient de notre monde intérieur et les effets se répercutent dans plusieurs sphères de nos vies. Elle est pour tous, mais elle peut particulièrement aider ceux qui vivent du stress et de l’anxiété, ou qui éprouvent des difficultés avec le sommeil et la concentration. Ces avantages sont bénéfiques dans la pratique du sport. La visualisation et les exercices de respiration peuvent par exemple permettre aux athlètes d’atteindre un état de calme général avant une compétition, ou à repousser le seuil de la douleur (ce qui est important dans le cas d’un marathon, par exemple). Comme l’exercice est une forme de stress pour le corps – surtout lorsqu’il est très –, la méditation peut également aider à mieux récupérer après un entraînement ou stimuler la motivation pour s’y remettre! Comment? En méditant, on apprend à gérer nos pensées négatives (« J’arriverai jamais à progresser, aussi bien arrêter tout de suite! »), à améliorer notre concentration et à renouveler notre enthousiasme. « C’est une approche différente, parce qu’elle est basée sur le fait qu’on n’est pas obligé d’avoir un certain type de pensées ou d’émotions pour bien performer », résume Christiana Bédard-Thom.

Repenser la performance

Si la pratique de la méditation est de plus en plus répandue parmi les sportifs, c’est aussi le signe d’un changement de mentalité dans le monde du sport. Avant, la préparation mentale des athlètes misait sur la visualisation des objectifs, mais aujourd’hui, l’approche « pleine-conscience », une forme de méditation, gagne en popularité. On définit cette méthode comme une façon de s’attarder, sans jugement, au moment présent, à nos réflexions, à nos sensations, sans réfléchir au passé ou au futur. Avec la méditation, on accueille les émotions.

Cette préparation mentale, qui peut varier de quelques minutes par jour à quelques fois par semaine, peut être aussi bénéfique pour les sportifs professionnels que pour les coureurs du dimanche. « Du côté des athlètes, la méditation aide à mieux gérer la pression et à être dans le moment présent, affirme Mme Bédard-Thom. Et en général, athlètes professionnels ou non, la méditation mène à de meilleures performances, à une meilleure récupération psychologique, à une augmentation de la concentration et une plus forte motivation. » Pas étonnant que Bianca Andreescu, la championne du US Open, ne jure que par la méditation. Même LeBron James et Novak Djokovic affirment la pratiquer assidûment! Quant à vous et moi, la méditation peut nous aider à être moins attachés à nos performances… et donc à devenir un tout petit peu plus patient envers nous-mêmes!

Par où commencer

Inutile de se mettre de la pression pour méditer, l’idée c’est de commencer tranquillement. « Mon conseil aux gens qui débutent, c’est de commencer par s'asseoir et s’observer. Avec la pratique, il y a un état de calme qui va s’installer et on va réussir à se poser plus facilement », explique Christiana. Au début, elle suggère d’utiliser des applications de méditation pour accéder à l’état d’esprit voulu. Il existe même des méditations guidées spécifiquement conçues pour les sportifs! Avec un peu de pratique, vous pourrez vite commencer à méditer par vous-même. Lors de votre séance d’exercice, vous pouvez réserver les dernières minutes, après les étirements, à une séance de méditation. Les effets se feront sentir presque immédiatement : meilleur sommeil, moins de stress, moins d’anxiété, et surtout, un plus grand calme général. Bonne pratique!

 Pour l'article au complet: https://www.lafamilledulait.com/fr/trucs-pour-le-quotidien/65/Sport-et-m%C3%A9ditation

Lait au chocolat