L’importance de l’aspect mental dans le sport

Lait au chocolat

Publié le 1 septembre 2018


On entraine nos jambes, nos bras, notre dos, mais entrainons-nous aussi notre mental de la pratique du sport? Voici pourquoi l’aspect psychologique devrait aussi être considéré quand il s’agit de bouger!

Oui, le volet mental lié à l’entrainement est encore négligé, mais les choses commencent à changer puisqu’on prend conscience de toute son importance. Notre discours interne influence grandement notre performance : il peut nous aider ou nous nuire. S’il est peu confiant, le résultat risque d’être moins intéressant, et s’il est assuré, l’inverse est tout aussi vrai.

On reconnait d’ailleurs un athlète à son aisance corporelle et à sa démarche, mais aussi à son attitude mentale et à sa capacité à :

  • Tirer le meilleur d’une situation et à donner le meilleur de soi
  • Prendre de bonnes décisions
  • Contenir ses émotions
  • Se calmer ou encore à se motiver pour atteinte sa zone d’efficacité
  • Entretenir une grande estime de soi
  • Établir des liens solides et harmonieux avec ses pairs

Les bons coups?


Des pistes pour mettre la théorie en pratique.

  • Entamer une démarche de réflexion pour découvrir sa motivation intrinsèque (ce que l’on veut atteindre, régler ou améliorer).
  • Vivre au moment présent, se laisser complètement absorber par la pratique du sport.
  • Définir ses objectifs de manière réaliste et mesurable.
  • Le talent en soi n’étant pas suffisant, une bonne dose de passion et un état d’esprit gagnant sont aussi nécessaires!

 
Lien vers l'article