Ma volonté et mes résultats ont eu un effet sur mon entourage.

L’entrainement et les saines habitudes alimentaires font maintenant partie de mon quotidien et j’en suis très fier. De plus, ma conjointe s’est mise à l’entrainement ainsi que deux de mes frères qui ont tous perdu du poids de façon substantielle.

 

L’entrainement n’est pas un remède en soi, mais si cette option pouvait être prescrite par les médecins, elle s’avérerait parfois être le meilleur remède.

En février 2015, après ma visite annuelle chez le médecin, on m’annonce que mon taux de cholestérol a grimpé de façon significative et que si je ne faisais rien, j’allais devoir prendre de la médication. Comme je ne prenais aucun médicament à ce jour, je lui ai demandé de me donner six mois pour que je puisse corriger la situation grâce à l’entrainement et le contrôle de mon alimentation. J’ai donc décidé de me remettre à l’entrainement, supervisé par un entraineur, au rythme de trois fois par semaine avec comme objectif de perdre
25 livres en trois mois. J’ai été très bien reçu par la personne à l’accueil qui m’a expliqué les différents programmes pour m’aider à atteindre mes objectifs. On m’a assigné Noémie, mon entraineure, avec qui j’ai discuté de mes antécédents et qui m’a aidé à établir un programme d’entrainement selon mon rythme.

Posologie : minimum deux entrainements par semaine à prendre à n’importe quel moment de la journée

Les premières séances ont été plus difficiles du côté cardio et musculation, mais assez rapidement, ma condition physique a progressé grâce à mon entraineur qui ajustait mon entrainement selon mes capacités. Les principaux défis que j’ai rencontrés étaient la régularité de l’entrainement ainsi que les choix alimentaires quotidiens pour arriver à atteindre mon objectif de remise en forme et de perte de poids. Le fait de travailler avec un entraineur a permis d’assurer que je m’entrainerais tous les deux jours, puisque j’avais des rendez-vous avec elle les lundis, mercredis et vendredis.

Note : pour une meilleure efficacité ; prendre en mangeant sainement.

Comme je voulais réduire mon poids pour que mon médecin ne me prescrive pas de médication je me suis mis à faire des choix alimentaires quotidiens plus santé. Au début, ce fut difficile, car je consommais beaucoup de pain, de frites, de fromage, et de vin. En réduisant et parfois même en éliminant certains aliments incompatibles avec mon objectif de perte de poids, j’ai rapidement constaté que cela fonctionnait. Après trois mois, mon objectif de perte de poids de 25 livres était atteint et même dépassé. En effet, j’avais perdu 26,5 livres, et mon IMC était rendu à 28 au lieu de 32. Nous l’avons donc révisé pour y ajouter sept livres additionnelles, objectif qui fut atteint un mois plus tard, avec une perte totale de 33 livres, en quatre mois.

Effets secondaires : diminue les malaises quotidiens et augmente l’énergie

Mon taux de cholestérol est revenu dans la norme, mon médecin m’a félicité pour mes saines habitudes et pour mon assiduité. Tous mes petits malaises que je ressentais quotidiennement ont disparu, j’ai une meilleure énergie. Ma volonté et mes résultats ont également eu un effet sur mon entourage. Ma conjointe s’est mise à l’entrainement ainsi que deux de mes frères qui ont tous perdu du poids de façon substantielle. Finalement, j’ai dû refaire ma garde-robe tellement ma physionomie a changé à ma grande satisfaction ! Aujourd’hui, je cours facilement 30 à 45 minutes, toutes les charges de poids sur les appareils musculaires ont augmenté de façon importante. L’entrainement et les saines habitudes alimentaires font maintenant partie de mon quotidien et j’en suis très fier.

Renouvellement : illimité !

Merci tout spécial à Noémie qui m’a aidé et encouragé tout au long de ces trois derniers mois ; nous continuons à travailler ensemble vers la quête de nouveaux objectifs. Merci aussi à Énergie Cardio pour l’élaboration des programmes et la qualité de vos infrastructures.

Retour à la liste