L’entrainement : élixir de jeunesse ?

Mesdames Jocelyne Pepin et Jeannine Thomas fréquentent le centre Énergie Cardio de Duvernay, à Laval, depuis son ouverture il y a plus de 20 ans ; mais leur histoire avec l’activité physique remonte à bien plus loin que ça. 

 

« Je suis née et je m’entrainais déjà »

Elles se décrivent comme des sportives nées ayant pratiqué différents sports durant leur enfance, dont le volleyball et le softball. Ensuite, à l’époque à laquelle les centres de conditionnement physique n’étaient pas encore répandus, ce sont dans les écoles et dans les salles communautaires qu’elles se sont initiées aux cours en groupe. Elles n’ont jamais hésité à essayer de nouvelles activités et à varier leur entrainement. « J’ai fait du step, du yoga, de l’aquaforme… »

 

« Je l’ai fait et le fait encore pour le plaisir de me sentir bien »

Parmi les premières mères à occuper un emploi, elles ont connu les débuts de la conciliation travail-famille. Comment sont-elles parvenues à intégrer et maintenir leur horaire d’entrainement à une époque à laquelle le partage équitable des tâches ménagères n’était pas un concept discuté sur la place publique ? L’une répondra qu’elle a eu la chance d’avoir un époux qui admirait son énergie et l’encourageait à pratiquer ses activités. L’autre mentionnera que c’est en s’entrainant sur l’heure du diner qu’elle est parvenue à maintenir le cap. Autre époque, mêmes défis.

 

« Je lève mon chapeau à Énergie Cardio »

Elles apprécient la proximité du centre et aussi l’ouverture de l’équipe de gestion. « C’est notre groupe qui a lancé les cours du matin, avant nous, il n’y en avait pas. En prenant notre retraite, nous avons eu le goût de changer notre horaire et nous en avons fait la demande. C’est ainsi que c’est parti ! »  Avec les années, c’est une véritable famille qu’elles ont développée à leur centre. Elles sont près d’une vingtaine, des petites jeunesses de plus de 65 ans, à se présenter aux cours en groupe du matin trois à quatre fois par semaine. « Quand il en manque une, nous sommes inquiètes ! » 

 

« Mon cours préféré est LesMills BODYPUMP ! »

Elles participent à des cours différents chaque jour suivant l’horaire du centre. Elles apprécient la variété qui permet d’obtenir un entrainement complet. « Quand nous pratiquons nos autres sports, ça parait qu’on s’entraine. »  D’autres sports ? En plus de vos cours en groupe ? « Ben oui ! »  Et elles énumèrent leurs activités hebdomadaires : ski alpin et bowling l’hiver, et le golf « 18 trous, en marchant ! », deux à trois fois par semaine l’été. Et le repos dans tout ça ? « Des fois, il faut être raisonnable et reconnaitre qu’on ne doit pas aller au cours. »

 

 

« Je me sens privilégiée »

Le plaisir est leur facteur de motivation principal. Elles reconnaissent aussi qu’elles ont la chance d’être en parfaite santé et sont convaincues que le mode de vie actif qu’elles ont toujours maintenu y est pour beaucoup. L’une d’elles déclare : « Moi, je m’entraine pour prolonger ma vie ! » En riant, elle ajoute : « Je veux vivre en santé et mourir en forme ! » 

 

Félicitations Mesdames ! Que votre histoire en inspire plusieurs autres.

Retour à la liste